La bouée fer à cheval et le feu à retournement, obligatoires ou pas ?

Faisant partie des équipements de sécurité à bord, la bouée fer à cheval et le feu à retournement sont très utilisées. Tout bon plaisancier s’en procure effectivement avant de prendre le large. Mais sont-ils vraiment obligatoires ?

La bouée fer à cheval et le feu à retournement : l’essentiel à retenir

La bouée fer à cheval est une bouée en forme de fer à cheval que les navigateurs posent généralement sur leurs épaules durant la virée. Néanmoins, vous pourrez aussi les trouver accrochés sur la poupe ou bien la proue de certains voiliers et navires de plaisance. Plutôt décoratif qu’obligatoire, elles peuvent quand même être utiles en cas de naufrage. Sinon, tout comme la bouée couronne, la bouée fer à cheval est obligatoire dans certaines circonstances. En effet, si vous ne dispose pas d’un autre modèle de bouée de sauvetage, vous devez vous munir de ces équipements. Le feu à retournement, lui, permet d’éclairer la bouée fer à cheval. Si vous équipez votre matériel de flotte avec un feu retournement led, vous serez rapidement repérable si jamais ne vous tombez à l’eau.

Avec quels équipements accompagner la bouée fer à cheval ?

En plus des différents feux à retournement, vous pouvez équiper votre bouée fer à cheval d’un support bouée fer à cheval. Ainsi, vous pourrez profiter d’un maximum d’intérêts lors de son utilisation. De plus, avec une bouée fer à cheval bien équipée, vous pourrez jouir d’un équipement complet et optimal.

La bouée fer à cheval et le feu à retournement, obligatoires ou pas ?